Le parent s’engage à respecter les heures régulières de garde prévues dans l’entente de service de garde. En cas de retard, le parent doit aviser le SDG le plus rapidement possible. Tout dépassement des 50 heures de fréquentation par semaine prévues par la loi, à l’intérieur des heures d’ouverture du service de garde, entraînera la pénalité de retard de 5,00 $ par tranche de 15 minutes et 1$ par minute de retard après la fermeture complète des SDG.

De plus, le parent qui vient chercher son enfant à la fin de la journée est prié de respecter l’heure de fermeture et doit avoir quitté le SDG à 18 h. Le parent en retard devra signer l’avis de retard et régler des frais de 1,00 $ par minute de retard. Le montant accumulé sera porté à son compte de frais de garde. Il est à noter que cette pénalité est calculée à l’heure de sortie du SDG avec l’enfant.

En cas de retard abusif, le parent recevra un avis écrit de la part du SDG. Si la situation persiste malgré tout, le parent ne pourra plus bénéficier d’une place pour son enfant au service de garde.